Rechercher sur le site...

 

 

Notre calendrier...
Vous pouvez synchroniser votre gestionnaire de calendrier iCal avec notre calendrier

 

Chercher sur Internet ?

 

Quelques connaissances de bases pour trouver ce que l’on cherche sur Internet.

Ce document est issu d’un document assez ancien (1998), réactualisé en 2005.

dimanche 24 avril 2005.

 

La bibliothèque de Babel

Depuis 1989, HTML a connu un énorme succès. Les document qu’il offre sont lisibles par tous, quelle que soit la plate-forme. Aussi les publications en HTML se multiplient de façon exponentielle.

Toute machine disposant d’une adresse IP permanente (c’est à dire connectée en permanence au réseau, ce qui est le cas de toutes les machines institutionnelles) peut héberger un ou plusieurs serveurs, qui eux-mêmes peuvent héberger un ou plusieurs sites.

Avoir un site Internet lorsqu’on est connecté est très peu coûteux...

Aussi, on trouve de tout sur le web...

Le plus difficile, c’est de trouver ce que l’on cherche réellement dans tout ce fatras...

Les moteurs de recherche

Des marchands du temple ont heureusement inventé les moteurs de recherche. Il s’agit de sites qui disposent d’énormes bases de données où ils ont compilé tous les sites du web. A toute requête, ils essaient de proposer une liste de sites.

Ce type de recherche est très primitif et inefficace.

D’abord parce que les requêtes sont difficiles à formuler.

Ensuite parce que les rédacteurs de sites trichent pour attirer indûment le websurfer. Pourquoi ? Pour les mêmes raisons qui font que l’on vous offre gratuitement l’usage de ces moteurs de recherche : tout websurfer est une cible publicitaire potentielle...

Les moteurs principaux sont yahoo, excite, lycos, nomade... Mais les sites majeurs vous aiguillent sur ces moteurs...

En fait il existe deux types de moteurs de recherche.
 Les annuaires (comme yahoo), où des opérateurs humains vont regrouper les informations brutes sous la formes de listes compilées qui répondent aux requêtes les plus communes. Ce type d’outil fonctionne un peu comme la table d’une encyclopédie. Ils nous permettent d’avoir des réponses à une question vague et imprécise.

On leur préfèrera une véritable encyclopédie... Y compris les encyclopédies en ligne comme wikipédia

 Les moteurs robotisés. Le plus connu d’entre eux est Google, dont la technologie est utilisée par nombre de concurrents.

Sa base de donnée est constitué par un robot logiciel qui fait le tour de toutes les pages qu’il connaît et de tous les liens qu’elles contiennent (définition récursive) régulièrement (une fois par mois). Il enregistre le texte intégral de ces pages, et module le poids des mots selon des critères statistiques et heuristiques. Il module cette valeur en fonction des liens adressés à cette page selon le principe que plus une page à su répondre à des utilisateurs, plus elle peut être considérée comme pertinente. Il s’agit du "page rank" selon une échelle de 1 à 10 (la barre google sur pc ou une extension de Firefox permettent d’afficher ce "web-rank")

Cependant, si les mots sont analysables par des robots fouisseurs, ils sont aveugles aux images et sourds aux sons... A moins que les auteurs n’aient pris garde à les documenter...

En tout état de cause, on peut user de tels moteurs, mais ils ne sont que le dernier recours, car ils sont relativement inefficaces et délicats à manipuler.

Le meilleur moyen de trouver : savoir où sont les choses...

En fait, le meilleur moyen de trouver c’est de savoir chercher...

Ainsi, si je cherche une information qui vient d’une société commerciale, cette société a sûrement un site, et elle s’est réservé une URL qui correspond à sa raison sociale. Je cherche une info sur les processeurs de chez motorola, essayons :

 www.motorola.com
 ou, si je suis francophone : www.motorola.f’r

Il y a de bonnes chances pour que ça marche.

Et puis, il y a des sites où l’on vous a préparé des « bookmarks » (des signets). C’est le cas de bien des sites généraux sur les thèmes qui vous passionnent où des experts ont compilé le fruit de leurs vagabondages pour vous ouvrir des chemins balisés. Jetez donc un oeil sur les sites que nous avons notés autour de notre passion commune ;-)

Article présenté par patrick Lanneau