Rechercher sur le site...

 

 

Notre calendrier...
Vous pouvez synchroniser votre gestionnaire de calendrier iCal avec notre calendrier

 

Mon vécu de l’univers marketing dans la micro-informatique

 

Résumé d’un stage chez Dell Computer

Bingo, me direz-vous. Laurent, dont nous n’avions pas eu de nouvelles depuis trés longtemps, que lui est-il arrivé ? Il a fait un stage chez un des chantres de l’alter-monde, la société Dell Computer.

mardi 29 mai 2007.

 

Ça fait déjà 3 ans que je ne suis pas revenu à HPSO. En effet, après 1 an passé à Grenoble, je suis revenu à Toulouse, pour un master, qui m’a permis ensuite de me rendre à Montpellier. Je travaille sur Paris maintenant. Aprés 5 ans de bons et loyaux services, mon iBook a fini par me quitter. Son écran ne fonctionnait plus, mais lui-même fonctionnait toujours, dans le sens où mes données se trouvent toujours à l’intérieur de l’ordinateur.

Un beau jour une chargée de recrutement colombienne tout à fait adorable, avec un fort accent latino (tout à fait plaisant par ailleurs), me contacta : "je viens de la part de la société Dell Computer, nous avons vu votre profil, et nous aimerions savoir si étiez d’accord pour un stage au sein de notre organisation"

Bien que Mac User patenté, j’acceptais. En effet je ne suis pas sectaire, et si l’un des chantres du PCisme mondial pouvait me permettre de lancer ma carriére dans le marketing je ne disais pas non...

De fil en aiguille, je me rendis à Montpellier, ou je découvris les énormes locaux de l’illustre société : des coursives à l’américaine, des boxes séparant les salariés, quelque chose d’immense. Je fus finalement recruté, malgré la peur de me perdre dans leurs immenses locaux.

Je découvris que la société, vue de l’intérieur, n’était pas si fermée, et aussi génétiquement incompatible que ce qu’on voulait croire, car nombre de ces employés sont d’anciens employés d’Apple, qui ont été débauchés. Un jour j’ai discuté avec une ancienne commerciale d’Apple Education qui m’a raconté que l’ambiance était quelque peu meilleure chez Apple, mais qu’elle préférait la france (ndlr : Apple se trouve en irlande, mis a part quelques bureaux qui se trouvent à Paris). Elle est donc venue chez Dell pour occuper le même job. Un jour j’ai aussi rencontré un grand ponte du Marketing qui bosse pour EMEA (Europe, Middle Est and Africa pour les néophytes), et j’ai été surpris qu’il vienne bosser avec son portable Mac... En effet, sur son bel écran Dell, s’affichait Safari. Enfin je découvris que dans une vie antérieure il avait travaillé en temps que Responsable Pricing Portables (EMEA Pricing Manager) pour Apple Europe... Ceci expliquant celà, on comprends mieux son affinité.

Et puis de maniére interne, vous savez qu’il y a des études faites par IDC, et autres sociétés apparentées, qui sondent, en permanence l’état du marché en France. Un jour lors d’une conférence, direct from london j’ai appris qu’Apple était en excellente santé financiére et gagnait des parts de marché tout en faisant des bénéfices. J’ai aussi appris que certains Mac Pro étaient moins cher que certaines configurations Dell, qui étaient pourtant du même acabit.

Comme quoi tous les chemins ménent à Rome. Et comme quoi, j’ai plus appris sur Apple en bossant chez Dell qu’en lisant Macbidouille.

J’ai aussi rencontré les commerciaux de Microsoft, d’Intel et d’AMD. Et ceux de McAfee (qui sont tout à fait charmants d’ailleurs). La conclusion, c’est que s’il n’y avait pas de sociétés comme Dell pour vendre leurs produits, Microsoft ne serait pas aussi hégémonique.... Vous voyez, donc, que tout n’est donc pas perdu.

Ecrit depuis un portable, sur Windows, en attendant mieux

Article présenté par Laurent Valdes